Article 3 Top

3. Ednco L’entreprise : Bien plus qu’un jardin Communautaire … De nouvelles valeurs à offrir en

Par: Jessica Duvivier - il y a 2 années, 10 mois

chronique, Jessica Duvivier

Partager:

Après la lecture de la trajectoire de Laurent Roussel, fondateur d’Ednco, passons maintenant aux choses plus concrètes à savoir, qu’est ce que propose véritablement Ednco ? Plus encore, pratiquement, qu’apporte t-il de plus qu’un réseau social déjà existant ?

Tout d’abord ce que vous devez savoir c’est qu’il y a 1- Ednco l’entreprise, soit le bureau d’étude et de recherche et 2- "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) - première réponse manifeste du bureau d’étude - c’est ce dernier qui prend la forme d’un réseau social.

Mais qu’est-ce donc qu’Ednco l’entreprise ?

C’est avant tout la création et l’incorporation d’une structure légale. Celle-ci se donne pour mission « de créer un nouveau paradigme au service de l’épanouissement individuel et collectif et donc de mener des études pour trouver des solutions concrètes. ».

Une ambition bien noble à n’en pas douter ! Mais n’est-ce pas un peu « utopique » allez-vous penser ? À cela, je vous propose de lire la suite de mon entretien avec son fondateur, il répondra certainement à quelques-uns de vos questionnements et vous pourrez ensuite juger de cette mission de manière plus éclairée.

Qu’entends-tu exactement lorsque tu évoques un changement de paradigme ?

Un premier changement de paradigme qui semble évident à mettre en œuvre pour Laurent s’explique en ces termes :

« Aujourd’hui dans les secteurs socio économiques la chose la plus importante c’est le « profit économique », ce qui va souvent à l’encontre de l’épanouissement individuel et collectif. Aujourd’hui il n’y a d’ailleurs aucun indicateur pour voir si les gens sont heureux ou pas alors qu’à mon avis c’est ça qui devrait compter le plus. Par contre, on peut te dire exactement quel est le niveau d’économie dans le monde - le PIB quoi - ça on le sait ! Alors qu’on est incapable de vous dire si les gens sont heureux, ce que je trouve totalement ridicule… Le changement de paradigme c’est donc ça :
« De passer de cette réalité vers le fait de se dire que ce qui est le plus important aujourd’hui ce n’est pas d’amasser le plus d’argent possible, mais de développer tout ce qui est important pour soi, revenir à l’Être, à sa personne, à ce qu’elle est vraiment, à sa couleur et à ce qu’elle est venue apporter et offrir au monde. »
« Et à partir du moment où on est rendu là, on construit autour de cette personne sur ce qu’elle veut offrir et là, alors on change complètement de paradigme. »

Pour répondre à cette préoccupation première ainsi qu’à sa mission, l’idée de l’entreprise Ednco est donc d’étudier des besoins, des idées et des projets qui vont dans le sens de l’épanouissement individuel et collectif. Inspiré de modèle plus ancien qui ont fait preuve de leur pertinence ainsi que de l’expérience de différents collaborateurs confirmés, les réponses apportées par Ednco peuvent également se manifester sous la forme d’une proposition d’activité.

Toutefois, quelque soit la forme que prend sa réponse, il faut savoir qu’Ednco promeut des valeurs auxquelles elle doit se conformer. Et celles-ci seront également valables pour chacun des projets qui prendront forme au sein "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) (premier projet d’Ednco que vous pourrez découvrir davantage via cet article « 4."Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) « Transformer vos idées en projet, une ambition au cœur de l’action locale »).

« Ça peut être tous les types de projets, ça n’a pas d’importance, c’est juste que ces derniers doivent répondre à des valeurs. Car ce n’est pas le tout de créer des projets - on crée déjà des projets aujourd’hui - mais si ce sont des projets qui sont avant tout destinés au profit économique, là y a un problème. Alors qu’Ednco parle de valeurs, avant tout de valeurs humaines. »

En effet, Laurent nous rappelle ainsi qu’Ednco prône non seulement des valeurs humaines : « C’est à travers ces projets là que les gens se retrouvent, se connectent, discutent entre eux, apprennent à se connaître et évoluent à travers ça, sans oublier leur dimension du cœur. » Mais aussi des valeurs écologiques « qu’aujourd’hui on « by pass » complètement en gaspillant toutes les ressources de la Terre, alors que celle-là même nous permet de vivre, donc on doit la respecter pour ce qu’elle est et être au contraire à l’écoute de ce qu’elle est non seulement capable de nous offrir mais aussi de ce qu’elle nous enseigne. » Et enfin, des valeurs économiques car « évidemment que l’on gère des échanges économiques entre nous, mais ce que je souhaite c’est que l’on retrouve un côté éthique derrière tout ça où avant tout l’argent serait considéré comme un moyen d’échange et non pas un moyen de spéculation. Aujourd’hui, c’est malheureusement devenu un moyen de spéculation parce qu’avec de l’argent on doit faire plus d’argent. ».

Si vous souhaitez en savoir d’avantage sur ces valeurs je vous encourage à les consulter à votre aise via le site de présentation d’Ednco.

Aussi, s’il est essentiel de s'inspirer et respecter cet ensemble de valeur pour répondre à la vision que se donne Ednco, un autre élément de l’entreprise est à considérer, soit l’importance donnée ici à toutes formes de collaboration, de coopération et de co-création. Et en effet, il n’est pas de hasard au suffixe choisi dans Ednco…

Ayant particulièrement à cœur d’encourager toute perspective d’épanouissement individuel et collective, Ednco ne peut s’offrir le luxe de promouvoir une idéologie individualiste. Je dis « luxe » car aujourd’hui cette démarche si commune illustre une certaine facilité dans sa mise en œuvre. Or, Ednco souhaite au contraire que ses membres aient à cœur de partager, de se rencontrer, d’échanger et de créer ensemble. Ce mélange des couleurs, des savoir-faire, des expériences EST ce qu’Ednco pense être à la source même de l’innovation …

« Se distinguer au pluriel » est le slogan d’Ednco, car il rappelle ainsi l’unicité de chacun d’entre nous pris individuellement, mais aussi le pouvoir que cette singularité peut exercer lorsqu’elle est mise à contribution dans un contexte pluriel, soit collectivement. Insister ainsi sur la puissance de ce métissage d’idées et de projet que tisse une communauté, c’est s’engager par là-même à être acteur des transformations qui auront lieu sur le long terme.

Et maintenant que Laurent nous a mis l’eau à la bouche avec cette belle mission humaniste, je me doute bien que vous souhaitez maintenant savoir de quoi relève véritablement "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) ? Une expression québécoise que j’affectionne tout particulièrement formulerait ce questionnement de la façon suivante « Qu’est-ce que ça mange en hiver ? » Autrement dit « je suis néophyte en la matière expliquez-moi tout de A à Z » …


Rendez-vous dans les articles suivants…


Au plaisir d’avoir de vos retours, commentaires et réactions concernant ce projet … je vous invite à découvrir notre livre d’Or à disposition de nos très chers membres, lectrices et lecteurs …


L’équipe Ednco

Chroniqueuse : Jessica Duvivier


Lire l'article suivant...