ednco un été bien rempli 1

Un été bien rempli ...(1/2)

Par: Laurent Roussel - il y a 3 années, 1 mois

financement, luxembourg, acteurs sociaux

Partager:

Cher(e)s toutes et tous,


Depuis la mise en ligne de ce site en juin dernier, bien des choses se sont passées et nous en préparons de plus belles encore jusqu’aux fêtes de fin d’année et cet article bien fourni a pour but de vous en faire vivre les principales étapes.


Alors, faisons un retour en arrière et plus particulièrement sur mon séjour à Luxembourg en juin dernier. En effet, mon frère Pascal et moi-même, appuyés par un solide plan d’affaires, avions décidé de présenter officiellement notre projet "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) à des personnes d’expériences dans le milieu des affaires, de l’entrepreneuriat social ou de l’investissement.


À peine descendu de l’avion que nous avions organisé une première rencontre avec une personne que je respecte beaucoup et qui m’a assurément inspiré tout au long de mon parcours professionnel : « Christian Billon » et je prends donc la liberté de vous en parler un peu plus longuement.

Christian Billon

Il représente à mes yeux un « leader philanthrope » au parcours professionnel d’une étonnante richesse et a occupé ou occupe encore des postes de CEO de multinational de renom, de gérant, d’administrateurs, de conseiller économique, de mentor ou encore tout dernièrement a été le secrétaire général à l’Administration des biens du Grand-Duc et de la Cour grand-ducale.



C’est sous sa direction que j’ai eu le privilège de rentrer dans un département de comptabilité en 1989 auprès de « Pricewaterhouse » et de faire petit à petit toutes mes classes pour finir 18 ans plus tard manager dans le département « Développement informatique» de PwC. Sans ce passage, je n’aurais jamais pu être en mesure d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pour coordonner un projet comme celui-là. Et c’est donc très touché et avec beaucoup de gratitude que nous lui avons présenté notre projet dans un sympathique restaurant italien dans le vieux quartier de Luxembourg. Très attentif, les yeux pétillants et le sourire en coin, Christian nous a « accompagné » et n’a pas hésité à nous poser des questions clés et pertinentes sur l’ensemble de notre projet qu’il a trouvé tout à fait cohérent. Enjoué et intéressé par l’initiative de deux frères passionnés qui veulent contribuer à co-créer un monde plus épanouissant pour celles et ceux qui le souhaitent, il nous a généreusement recommandé auprès d’autres acteurs qui jouent un rôle en entrepreneuriat social à Luxembourg et même au Québec en nous a demandant de le tenir informé de la suite. Cette première rencontre nous a fait chaud au cœur et nous a donné confiance pour la suite.


Tous deux animés par ces belles énergies, nous avons rencontré à tour de rôle:


Florence RouxFlorence Roux, la directrice du PwC’s Accelerator, qui nous a reçu dans une salle de réunion d’un bâtiment flambant neuf. Je connais Florence depuis longtemps et nous avons eu l’occasion de travailler ensemble à la conception de projets CRM et d’intranet d’envergure. Cette femme dynamique, vive d’esprit et d’une belle sensibilité, nous a aussi écouté avec beaucoup d’intérêt et a été ravie de notre projet et son élaboration. Et c’est sans hésiter qu’elle nous a aussi ouvert son précieux carnet d’adresses en nous permettant de rencontrer notamment Hedda Pahlson-Moller (je vais y revenir).


Jean-Luc Karleskind

Jean-Luc Karleskind, cet homme expérimenté, souriant et fidèle ami de Pascal est un conseiller très actif en finance et en entrepreneuriat à Luxembourg. Et c’est aussi sans détour qu’il nous a partagé ses impressions et donné de précieux conseils en matière d’investissement notamment. Il nous a aussi présenté à Hedda Pahlson-Moller lors d'une conférence sur l'économie sociale.



Alex Hornung

Alex Hornung, ce très sympathique Luxembourgeois, « banquier » de métier qui est très impliqué dans tout ce qui touche aux initiatives sociales, écologiques et économiques à Luxembourg. Il nous a partagé son vif enthousiasme et nous a permis de réaliser qu’un projet comme "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) avait aussi sa place dans un petit pays ayant pourtant l'injuste réputation d’être uniquement un « Paradis fiscal ».



Frédérique Gueth

Frédérique Gueth, la directrice de Nyuko, une structure qui entend aider les porteurs de projets à créer et à développer leurs entreprises, nous a aussi reçu avec beaucoup d’enthousiasme et de sympathie.

À travers nos échanges, nous réalisons que:


« Ce n’est pas seulement un projet d’entreprise que nous sommes en train de créer, mais plus que cela, un modèle qui pourrait être appliqué dans des entreprises, de nombreux secteurs sociaux et voire même politiques ».

Elle nous a invité à reprendre contact avec elle et nous suggère de participer à un concours en entrepreneuriat social cet automne à Luxembourg.


Hedda Pahlson-Moller

Finalement, nous avons eu le privilège de rencontrer Hedda Pahlson-Moller et deux membres de son équipe : Larissa Best et Robert Vale. Hedda est une femme d’affaire expérimentée et reconnue dans le milieu de la finance et du développement social au niveau européen, elle est notamment membre du comité de direction du très réputé « European Business Angel Network (EBAN) ». À la fin de notre présentation, et suite aux interventions avisées d'Hedda, nous avons clairement compris que nous étions en train de créer un projet qui nous positionnait comme Leader dans ce domaine. Et qu’il ne fallait pas hésiter à assurer très sérieusement cette position en le déclarant haut et fort !


Larissa Best, Robert ValeLarissa et Robert, quant à eux, nous ont davantage questionné sur le fonctionnement du réseau, de son déploiement et ont semblé plus particulièrement apprécier toute l’histoire humaine qui entoure Ednco. Je me rappelle une phrase:


« On ne voit presque plus aujourd’hui des personnes aussi passionnées qui mettent toute leur énergie dans la réalisation de leur rêve !»

En synthèse, ce voyage nous a conforté dans le fait que notre projet était totalement dans l’air du temps, que notre plan d’affaires était solide, que notre plan d’actions était cohérent et qu’il n’y avait que peu de failles dans notre approche. De plus, ce fût un vrai plaisir partagé de pouvoir présenter ce projet en duo, Pascal avec son beau costume et son côté intello avait réponse à tout en matière de financement participatif (VIBZ (edncoin)) et de mon côté, avec mon look plus « jeans-veste-cheveux longs », j’avais beaucoup de plaisir à présenter tout le côté social et humain de l’aventure ednco et son projet "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village).


Et question financement me direz-vous ?

Et bien, nous avons reçu des fonds de la part de notre famille pour nous permettre de développer le premier module qui nous permettra de vendre des VIBZ (edncoin) et ainsi auto-financer le premier projet "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village), c’est à dire lui même…

De ces premières rencontres nous n’attendions pas davantage, car aucun partenaire financier ne signe un chèque en blanc, il faut d’abord faire ses preuves et en l’occurrence, pour nous, cela signifie que nous devons montrer qu’il y a un intérêt réel au sein de la population. Comme le disent les financiers « qu’il y a de la demande et pas seulement sur le papier ». Pour cela nous comptons sur Vous, en vous inscrivant dans un premier temps et ensuite en achetant des VIBZ (edncoin). Si nous sommes assez nombreux "Vibrerlocal" (Ednco, Le Village) pourra être terminé, alors aidez-nous à réaliser ce rêve commun !


Vous voulez connaître ce que nous avons réalisé cet été et ce que nous préparons d'ici les fêtes de fin d'année?

Et bien... lisez cet article... :-)


Encore un grand merci de nous lire et de nous soutenir!


Laurent Roussel

Laurent Roussel